Classes de Français au Collège

Le coup de pouce adéquat !

Ce site est sponsorisé par

Construire un dialogue


-Un dialogue est une discussion entre deux ou plusieurs personnes.

-Dans un dialogue, on retrouve des signes de ponctuation, des personnages qui parlent et des verbes introducteurs.

-Pour construire un dialogue :
1-On le démarre par une courte introduction. 
2-On fait parler les personnages.
3-On ponctue le dialogue par des signes adéquats.
 
-Dans l’introduction, on présente les acteurs, le lieu, le moment de la journée. On indique aussi le thème ou l’objet du dialogue …

-Les signes de ponctuation du dialogue sont : les deux points ( : ), les guillemets (« … »), les tirets (-).

-Les verbes introducteurs et d’autres signes de ponctuation montrent ou décrivent la manière de parler des personnages. Les verbes introducteurs de paroles sont nombreux : demander, interroger, questionner, dire, expliquer, déclarer, affirmer, préciser, crier, hurler, tonner, vociférer, tempêter, répondre, répliquer, riposter, dire, rétorquer, contester.

Exemple de dialogue :

Le petit garçon aime bien parler au vieux chêne. Il dit en sifflant :
« Comment tu t’appelles ?
- Tuoootu, dit le chêne.
- C’est toi le roi de la forêt ? demande le petit garçon.
- Non, non, le roi de la forêt habite très loin d’ici, de l’autre côté de la montagne. Mais c’est un chêne comme moi.
- Comment il s’appelle ? »
Le vieux chêne réfléchit un instant. Quand il réfléchit, ses branches craquent.
« Nous disons : Wootooyoo, ça veut dire Majesté dans notre langage.
- Il doit être bien vieux, dit le petit garçon.
- S’il est vieux ! Il était déjà vieux quand je suis né, il y a 3000 ans. »
Le petit garçon est plein de respect pour le vieux chêne.
« Ça doit être bien de vivre aussi vieux.
- Oui, on apprend beaucoup de choses, dit le chêne.
- Un jour, tu seras peut-être le roi de la forêt », dit le petit garçon.
Le vieux chêne se redresse un peu, flatté.
« Qui sait ? Si je ne suis pas foudroyé, peut-être, oui…
- Et les peupliers ? Ils ne peuvent pas être roi ? »
Le vieux chêne ricane en sifflant.
« Eux ? Ils ne pensent qu’à bavarder, comme les oiseaux. Ils finiront tous dans les boîtes d’allumettes. »
Le petit garçon est un peu triste, parce qu’il aime bien les peupliers. Il prend congé du vieux chêne, et il continue à marcher dans la forêt.

Jean-Marie LE CLĒZIO, Voyage au pays des arbres (Coll. « Enfantimages», Gallimard).

Ce modèle de dialogue te permet de comprendre beaucoup de choses :
1-Un dialogue doit avoir un objet, ici la discussion tourne autour des arbres
2-Un dialogue utilise des signes de ponctuation spécifiques ( : " ... " - )
3-Présence de personnages qui parlent
4-Les verbes introducteurs de paroles dévoilent les postures des différents personnages quand ils s'expriment.
5-Les arguments que chaque personnage utilise pour défendre son point de vue ou exprimer son avis.

Consigne :
À toi de construire un dialogue en imaginant des répliques à propos de l'un des thèmes ou sujets suivants :
1-Dialogue entre
"Le livre et la télévision : lequel des deux est plus instructif ou bénéfique ?"
2-Dialogue sur
"La ville qui se moque de la campagne."

Solutions ...




Contactez-nous par email
classesfle@yahoo.com
contact@classesdefrancais.com

Nombre de visiteurs: 1005459
Suivez-nous sur les réseaux sociaux